Découvrez le JDR & vivez des histoires passionnantes avec vos amis !

Interview avec l’équipe du JDR Calliopé

Livre-calliope-jdr
(Crédit image : Calliopé JDR)

Questions / Réponses avec l’équipe du JDR Calliopé

Dans ce nouvel article-interview, je vous fais entrer dans les coulisses du développement d’un Jeu de Rôle auto-édité. En effet, je donne la parole à Sacha, auteur du JDR Calliopé (à noter qu’il est accompagné sur certaines réponses par Florian, qui fait aussi partie de l’équipe Calliopé).

En plus de découvrir un nouveau jeu très original, actuellement en cours de financement participatif (voici le lien vers la campagne Ulule), vous allez avoir le retour d’expérience de rôlistes vétérans ! 😉

Dites-nous tout sur ce fabuleux projet qu’est Calliopé !

Calliopé c’est le deuxième épisode d’un pari entre copains : celui d’éditer soi-même son propre JDR.

Le premier, ce fut Les Sept Rois, un jeu fantastique contemporain et, incroyable, on avait fait un petit bénéfice. On s’est dit banco, on investit cette somme pharaonique dans un deuxième projet afin de faire mieux. 💪

On a ensuite sélectionné le brouillon le plus prometteur et le plus simple à éditer. Un JDR où chaque joueur a besoin de cinquante jetons, c’est par exemple vite compliqué question logistique. Notre choix s’est porté sur un système fluide et narratif à base de cartes élaboré sur le chemin d’une soirée pluvieuse dans une association ludique francilienne.

A l’époque ce fut un scénario écrit pour le JDR Yggdrasill qui avait permis de tester la bête. Plusieurs discussions et considérations de nos envies plus tard, nous nous sommes fixés sur un univers bac-à-sable capable de faire coexister les différentes civilisations antiques de notre histoire, mais aussi et surtout leurs mythes. 👀

Était né Calliopé, un monde où les mythes prennent leur source !

Calliope-cartes-a-jouer
(Crédit image : Calliopé JDR)

Quelle est la prochaine étape ?

Pour le moment, nous avons élaboré 98 % du livre et du matériel de jeu. Il est donc grand temps de passer à l’étape finale, à savoir la campagne d’auto-financement.

Il était en effet important pour nous, quitte à compléter notre incroyable magot du premier projet avec un peu de nos dividendes personnelles, de venir devant les contributeurs avec quelque chose de déjà ficelé. Hors de question pour nous de les faire attendre durant des mois.

C’est pour cela que, même en lançant notre financement participatif le 22 mars prochain, nous serons en mesure de faire parvenir les contreparties courant juin. 😃

Au-delà du livre en lui-même, nous travaillons également ardemment sur les options. Le jeu de cartes en premier lieu, mais surtout le compteur de points, imprimé et peint par nous-mêmes, et qui a été un réel défi technique !

compteur-de-points-calliope
(Crédit image : Calliopé JDR)

Comment avez-vous constitué l’équipe qui travaille sur Calliopé ?

Une des principales caractéristiques du Jeu de Rôle, c’est que c’est avant tout une aventure sociale. Et ça se retrouve du côté des créateurs, qui sont souvent très ouverts d’esprit. L’équipe a donc été constituée au gré de nos rencontres. 👨‍👨‍👧‍👦

Trickytophe nous épaule depuis les Sept Rois, tandis que nous avons rencontré Yann Lieby (notre illustrateur principal) lors d’une conférence sur le monde du Jeu de Rôle. Les dessins complémentaires du livre ont été réalisés par des illustrateurs d’horizons très différents : des amis, des étudiants, ou des freelances.

Un grand merci à tous ceux qui se sont investis dans ce projet (ils se reconnaîtront) : ce projet n’aurait pas été rendu possible sans vous. Quant aux relecteurs, saluons ici certains membres du forum Casus No, qui ont passé des week-end sur nos manuscrits ! 🔍

Calliope-jdr-image-mise-en-page
(Crédit image : Calliopé JDR)

Comment avez-vous découvert le Jeu de Rôle ?

J’ai découvert le JDR lors de mes études supérieures en région parisienne. Un pote est arrivé un soir dans ma colocation avec l’intention de nous faire tester son propre JDR post-apo. Mes deux compères et moi-même n’avions jamais essayé et étions parfaitement ignorants de l’aventure dans laquelle nous nous engagions.

La campagne se déroulait dans une charmante et austère bourgade, digne d’un roman de Stephen King, où nous devions enquêter sur un problème de ravitaillement. Avec mes amis, nous gardons encore aujourd’hui le souvenir ému de notre premier interrogatoire qui a merveilleusement dégénéré.

J’ai ensuite basculé de l’autre côté de l’écran de jeu, où j’ai pu initier mon compère Florian avec des jeux de mon cru, souvent en mode « crash test ».

Qu’est-ce qui fait la force du JDR selon vous ?

La force du JDR, c’est très précisément cela : sa capacité à happer les participants dans une bulle narrative. 💭

Les participants d’une session réussie se livrent aux mêmes pratiques sociales que des gens qui auraient vécu ensemble des choses fortes. Ils évoquent les moments avec émotion, ils refont le match, ils parlent comme s’il n’y avait pas de différence entre la fiction et la réalité.

Alors je sais ce point peut être craint, mais je n’ai encore jamais croisé un rôliste prisonnier des univers fréquentés durant les sessions. À tous ceux qui souhaitent s’évader pour pas cher en touchant du doigt la substantifique moelle de l’imaginaire : faites du JDR ! 😁

Quels sont vos JDR préférés ?

Mon JDR préféré est en même temps celui que je préconise pour débuter : Tranchons et Traquons.

C’est avec ce JDR que j’ai véritablement commencé à maîtriser et ce fut que du bonheur. C’est un jeu simple et efficace qui propose tout un tas d’idées incroyables pour un Maître du Jeu débutant ou confirmé. Et en plus, le PDF de ce JDR est gratuit.

Je citerai également le récemment récompensé Star Marx. J’ai pu jouer avec l’auteur lors du dernier festival de Cannes et ce fut incroyable. La Russie communiste parodié en mode spatial déjanté m’a complètement séduit. Le livre, rien que pour les jeux de mots débiles, vaut le coup. 🚀

Certaines idées reçues font du JDR une activité seulement réservée aux initiés. Qu’en pensez-vous ?

Oui, clairement, le JDR est une activité d’initiés. Mais comme toute activité collective en fait. Nous voyons mal comment des enfants qui n’auraient jamais vu un match de foot de leur vie pourraient spontanément apprendre les règles et jouer entre eux sans que quelqu’un les guide. ⚽

Là où ça va être plus compliqué pour le JDR, c’est qu’il ne s’agit d’une activité ni particulièrement répandue ni uniforme en termes de pratiques.

Il y a différentes manières de faire du JDR, comme il peut y avoir différentes pratiques sportives. On retrouvera en cherchant bien des points communs à toutes ces pratiques, mais elles varieront énormément de l’une à l’autre. Cette richesse ne contribue pas à rendre le JDR immédiatement accessible.

De plus, il faut bien le dire, il s’agit d’une activité qui demande du travail pour être plaisante. Peu importe comment ce travail de lecture/écriture/imagination/improvisation/concentration/mémoire est réparti à la table, il faudra bien que quelqu’un s’y colle. Et encore nous ne comptons pas les foirages possibles. Ce manque d’immédiateté dans l’obtention du plaisir n’est pas vraiment dans l’air du temps. 🤷‍♀️

Alors oui, pour tout cela, le JDR est une activité d’initiés dans le sens où il sera bien plus simple et plaisant qu’un novice soit accompagné par un ou plusieurs mentors. Ces derniers ont souvent pour rôle d’impulser et de guider lors des débuts pas toujours simples, afin qu’ensuite puisse commencer le merveilleux voyage que nous connaissons tous. 🙃

En bref, où pouvons-nous retrouver toutes les info et news sur le JDR Calliopé ?

Facebook : https://www.facebook.com/lesseptrois/

Courriel : atelier.hécatonchires@gmail.com

Lien de la page Ulule : https://fr.ulule.com/jeu-daventures-mythiques-et-mythologiques/ (disponible à partir du 22 mars 2021)

 

Un grand merci à l’équipe de Calliopé pour ces belles réflexions autour du Jeu de Rôle. Nous leur souhaitons un grand succès pour cette campagne de financement du JDR Calliopé !

Quant à moi, j’espère que cette interview vous a donné envie de découvrir de nouveaux Jeux de Rôles. Vous aimez ce format d’articles-interviews ? Je vous invite à me le faire savoir dans les Commentaires et à lire d’autres articles de la catégorie « Parole de Rôliste ». 😉

Thibaut

 

calliope-jeu-de-role
(Crédit image : Calliopé JDR)

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *