Découvrez le JDR & vivez des histoires passionnantes avec vos amis !

Interview avec Amaury, le créateur de ROLIS

rolis-site-jdr-jeu-de-role-gratuit

Questions / Réponses avec le créateur du site Rolis

Dans ce nouvel article-interview, je donne la parole à Amaury, le créateur de Rolis. Si vous ne connaissez pas Rolis, vous allez être agréablement surpris : il s’agit d’un site proposant des systèmes de jeux et des scénarios de JDR gratuits. Vous y trouverez également de nombreuses autres surprises très sympathiques ! 🙃

Et si vous connaissez déjà Rolis, restez aussi ! Amaury nous fait entrer dans les coulisses de ce fabuleux site web. Croyez-moi, ça vaut le coup d’oeil ! 👀

En quoi consiste le site Rolis ?

Rolis est un site qui a pour but de faciliter la pratique du Jeu de Rôle.

Pour cela, il propose :

  • Un agrégateur de l’actualité rôliste francophone.
  • Un catalogue de jeux de rôle.
  • Des scénarios multi-jeux.
  • Un éditeur de scénarios.

L’agrégateur affiche les derniers articles publiés sur le Grog, le Fix, D1000 & D100, Scriiipt, Rôliste TV et PTGPTB, ainsi que les derniers jeux et scénarios publiés sur Rolis.

Les jeux du catalogue sont tous sous licence libre, et donc téléchargeables gratuitement, pour permettre à tout le monde de découvrir de nouveaux jeux, de nouveaux univers… 😀

Les scénarios multi-jeux s’adaptent au système de jeu avec lequel vous voulez y jouer (20 systèmes sont actuellement supportés). Les tests, les dégâts et les caractéristiques des PNJ sont adaptés automatiquement.

L’idée est de pouvoir jouer à n’importe quel scénario avec n’importe quel système de jeu, sans limitation inutile, pour éviter d’avoir à faire des conversions. 📚

Enfin, l’éditeur de scénarios offre une interface ergonomique, permettant de créer facilement des scénarios avec un bon rendu.

 

rolis-screenshot-scenarios-jdr
(Crédit image : Rolis)

Si je résume : sur Rolis, il est possible de trouver des scénarios pour jouer avec la plupart des systèmes de jeux, c’est bien ça ?

Tout à fait. À ce jour, on peut trouver 12 campagnes, soit 35 scénarios, pour près de 100 heures de jeu. Il y a du médiéval-fantastique, de la SF dystopique, du space-opera, de l’aventure à la Indiana Jones, du steampunk, du super-héros, de la mythologie fantastique… 🤠

Au niveau des jeux supportés, il y a D&D, Dungeon World, Fate, GURPS, Warhammer, Savage Worlds, Open D6, Simulacres, Chroniques Oubliées, Héros & Dragons, Tranchons & Traquons, Pathfinder, MEGA, Icon, 4C System, dK², FACES, etc.

Le système fonctionne bien. Évidemment, certains systèmes de jeu s’adaptent plus facilement que d’autres, mais ça a permis à plein de personnes de jouer à ces scénarios sans avoir besoin de les adapter à leur jeu préféré.

Les campagnes publiées respectent un format qui m’est cher : des campagnes de trois scénarios courts, de 2 heures de jeu chacun environ. Soit 6 à 8 heures de jeu pour faire une campagne en entier, sachant que chaque scénario offre une vraie fin (on n’est pas frustré si on ne fait pas les scénarios suivants).

Est-ce que tu cherches encore des auteurs de scénarios ?

Oui ! Je suis toujours à la recherche de nouvelles plumes. Amateurs ou professionnels, si vous êtes intéressés, contactez-moi pour me proposer vos synopsis. 🖋️

Je précise que c’est rémunéré aux standards du marché.

 

rolis-screenshot-editeur
(Crédit image : Rolis)

Comment as-tu eu l’idée de créer ce site de partage de JDR ?

Au début, Rolis a commencé avec le catalogue. C’était une simple liste que je partageais avec quelques amis. Mais si c’était utile pour nous, ça pouvait être utile pour d’autres personnes, donc j’ai pris un peu de temps pour en faire un « joli site ». 🖥️

C’était juste avant le premier confinement à cause du coronavirus, donc ça a été utile à celles et ceux qui − bloqués à la maison − cherchaient à diversifier leur pratique rôliste.

Le principe des scénarios multi-jeux, ça fait des années que j’y pense. À force de convertir les scénarios que je trouvais dans les magazines et sur internet, je me disais qu’on pourrait faire mieux. Soit automatiser les conversions entre les systèmes, soit passer par un système pivot simplifié.

Dans la majorité des scénarios auxquels j’ai joué (que ce soit en MJ ou en joueur), les cas où on utilisait les vraies spécificités de chaque jeu étaient assez rares. L’exemple le plus typique, ce sont les scénarios Star Wars dans lesquels on joue des contrebandiers spatiaux à la Han Solo, qui vivent des aventures loin de l’Empire et des Jedi. Ces scénarios sont facilement jouables avec les règles de n’importe quel JDR de space-opera… mais en fait ils fonctionnent assez bien avec une majorité de jeux. 🔍

 

rolis-screenshot-catalogue-jeux-de-roles
(Crédit image : Rolis)

Le développement de l’éditeur de scénarios était nécessaire pour permettre la publication des scénarios multi-jeux, mais c’était là encore quelque chose qui me trottait dans la tête depuis un bon moment. Je ne voulais pas croire que les auteurs de scénarios utilisent un truc aussi simpliste qu’un traitement de texte dans lequel ils écrivent « au kilomètre ».

Une base de données avec les lieux et les PNJ tombe sous le sens, tout comme la séparation en scènes, le regroupement en campagnes, la sonorisation des scènes, la publication multiple (sur le web, en PDF A4 et livret A5)…

J’ai derrière moi un long passé professionnel dans le développement d’outils de gestion de contenus sur des sites web à fort trafic, donc ça m’est venu naturellement.

Peux-tu nous en dire plus sur l’agrégateur d’actualité rôliste ?

Je l’ai développé très récemment. Là aussi, j’ai identifié un besoin personnel, et je me suis dit que ça pourrait être utile à d’autres. En fait, je suis trop flemmard pour aller fréquemment visiter tous les sites que j’aime bien, ce qui fait que je rate plein d’infos. J’ai donc voulu rassembler en un seul endroit tous les nouveaux articles qu’ils publient, pour faciliter les choses. 📑

Il m’a paru important de faire en sorte que Rolis ne cannibalise pas le trafic de ces sites. Au contraire, dans un monde idéal je leur apporterai du trafic supplémentaire, en leur donnant une meilleure visibilité. Donc tout est fait pour donner envie d’aller lire les articles sur leurs sites d’origine.

D’où vient ta passion pour les Jeux de Rôles ?

En fait, c’est la création en général qui me passionne. C’est ce qui m’a poussé à faire de la musique (je joue de la basse 6 cordes dans un registre métal progressif), à écrire (des nouvelles de SF dont certaines ont été publiées, ainsi qu’un blog professionnel), à créer des jeux de société (dont un qui a gagné le Trophée des créateurs au festival de Parthenay), à faire du développement informatique…

Ce qui est formidable avec les Jeux de Rôles, c’est que ça permet de créer des univers, puis de créer des aventures qui s’y déroulent, et enfin de passer un moment convivial entre ami⋅e⋅s à vivre ces aventures. 😊

Alors c’est vrai qu’on peut découvrir des univers en lisant des livres ou en regardant des illustrations ; on peut passer un bon moment en jouant à des jeux de société ; on peut créer des oeuvres à plusieurs en composant des chansons en groupe ; on peut obtenir un résultat à partir de règles précises quand on fait du développement informatique.

Mais le Jeu de Rôle est le seul domaine que je connaisse qui combine tout ça.

Je suis entré dans les JDR avec Simulacres (Casus Belli hors-série n°10, en 1994). En moins de 100 pages, j’ai immédiatement compris le potentiel créatif que je tenais dans mes mains. C’est ce qui fait la force de notre loisir.

Quels sont tes Jeux de Rôles préférés ?

Mon podium n’est pas du tout représentatif du marché actuel ! 😅

Simulacres reste pour moi une référence. Les règles du Casus HS 10 sont très didactiques, avec des univers et des scénarios bien faits. Je ne compte plus le nombre de JDR que j’ai lu au fil des ans, en pestant page après page, me disant que c’était inutilement complexe (soit dans les règles, soit dans les explications) comparé à Simulacres.

Dark Earth 2e édition est aussi pour moi un jeu splendide, avec un univers riche et original. C’est dommage qu’il ait disparu, parce qu’il aurait encore complètement sa place dans le paysage rôliste actuel.

J’ai une relation étrange avec Rêve de dragon. La première fois que j’ai vu une photo du jeu et de son écran, les illustrations de Florence Magnin m’ont transporté dans un univers merveilleux, à la fois épique et féerique. Puis je l’ai acheté. J’ai trouvé les règles inutilement lourdes, et j’ai constaté que l’univers est complètement différent de l’image que je m’en étais faite.

Au final, j’aime beaucoup l’univers, bien porté par les scénarios ; mais pour les faire jouer, je préfère les adapter à du Simulacres ou du dK. J’ai aussi bien aimé les livres-jeux publiés récemment dans l’univers de RDD.

Penses-tu que le JDR est accessible à tous ?

C’est compliqué de répondre à cette question. J’ai vu des gens à qui ça ne s’adressait clairement pas. Dans certains cas, ils manquaient de l’abstraction nécessaire pour jouer un personnage différent d’eux-mêmes ; dans d’autres cas, leurs personnalités ou leurs goûts personnels faisaient qu’ils n’avaient pas envie d’incarner un rôle ou de prendre des initiatives. 🗨️

Mais en même temps, je pense qu’en trouvant le bon thème et la bonne mécanique de jeu, il aurait été possible de faire sortir la majorité de ces personnes de leurs zones de confort, et ils auraient sûrement apprécié.

Il y a maintenant une offre florissante, et je pense qu’il reste de la place pour de nouveaux jeux, notamment en faisant appel à des licences connues du grand public (le jeu Koh-Lanta est un bon exemple de licence qui sort des livres et des films habituels).

Quels JDR conseillerais-tu pour débuter et pourquoi ?

Récemment, j’ai fait jouer ma fille et ma mère à Château Aventure. J’ai adoré le fait que ce soit une sorte de Jeu de Rôle épuré, sans règle, réduit à sa plus simple expression. Les parties sont courtes, elles ne demandent aucune préparation, c’est parfait pour des débutants (joueurs et MJ).

Je pense que le plus important est de trouver le thème qui va donner envie de jouer. On peut toujours bricoler les règles pour les simplifier. Une fois que le thème est trouvé, ça roule tout seul.

Une anecdote pour illustrer ça : j’ai proposé à des enfants de jouer à Tales of Equestria (Mon petit poney) ; ils ont refusé, ils voulaient se faire peur avec des histoires de zombies. J’ai improvisé un petit scénario, en utilisant les règles de Donjon sans façon, et on a passé un très bon moment 😂

Quels Jeux de Rôles aimerais-tu voir sur le marché ?

Un jeu basé sur Horizon: Zero Dawn, un jeu vidéo sur Playstation 4. Le scénario est incroyable, je crois que c’est la meilleure histoire de science-fiction que j’ai jamais vue.

J’aimerais qu’ils en fassent un film. Mais il serait impossible d’en reproduire correctement la richesse en 2 ou 3 heures. Par contre, pour un Jeu de Rôle, il y a une matière première de qualité. Quelque part, il y aurait des similitudes avec Dark Earth dont je parlais plus haut (qui était aussi décliné en jeu vidéo, plutôt bien fait pour l’époque), mais à la puissance dix mille.

Sinon, un jeu basé sur l’univers de Futurama, le dessin animé de science-fiction par le créateur des Simpsons. C’est drôle, complètement barré, avec un univers foisonnant. Il y aurait plein d’aventures à y vivre.

De manière générale, je trouve qu’il faudrait plus de JDR humoristiques. C’est globalement très sérieux. 🙃

Comment peut-on te contacter ?

Par email : contact@rolis.net

Vous pouvez aussi me trouver sur le serveur Discord de Rolis : https://www.rolis.net/forum

Sur Facebook : https://www.facebook.com/Rolis.net

Sur Twitter : https://twitter.com/RolisJdR

Et sur le site, bien sûr : https://www.rolis.net

 

Un grand merci à Amaury de nous avoir partagé son expérience en matière de JDR et de mettre à disposition son site Rolis. Personnellement, je trouve que c’est génial de pouvoir accéder à des tas de Jeux de Rôles, de news et de scénarios gratuitement ! Alors profitez-en ! 😉

Je vais aller regarder de plus près l’éditeur de scénario de Rolis. Je vous invite à faire de même et à lire d’autres articles de la catégorie « Parole de Rôliste ».

Bonne lecture !

Thibaut

 

rolis-site-jdr-jeu-de-role-gratuit
Le site Rolis n’attend plus que vous !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *