JDR-Mania Découvrez le JDR & vivez des histoires passionnantes avec vos amis !
Découvrez le JDR & vivez des histoires passionnantes avec vos amis !

JDR Star Wars : le Point Complet

Les JDR Star Wars

Les Jeux de Rôles Star Wars : comment vous y retrouver dans cette galaxie lointaine, très lointaine ?

Le JDR Star Wars est le deuxième Jeu de Rôle auquel j’ai le plus joué (après Warhammer JDR). J’ai toujours été un grand fan de la licence de Georges Lucas (même si je vous avoue avoir un peu plus de mal avec ce que fait Disney, bref). Alors, si vous aussi vous aimez les Jedi, les sabres laser, les extra-terrestres bigarrés, les vaisseaux spatiaux (qui n’ont de faucon que le nom) et l’iconique Papy Vador, le Jeu de Rôle Star Wars est fait pour vous !

Attachez votre ceinture et préparez vous à passer en vitesse lumière : dans ce nouvel article de « Focus sur un Jeu », votre pilote, Thibaut Skywalker, vous amène dans la galaxie lointaine, très lointaine, de Star Wars JDR ! 🚀

La galaxie Star Wars comme terrain de jeu

Qui n’a pas vu, ou au minimum entendu parler, de la saga mythique imaginée par Georges Lucas ? On ne présente plus Star Wars, cette histoire manichéenne et « basique » (une revisite d’un conte pour enfants en fait), dont l’originalité réside avant tout dans son univers futuriste.

Eh oui, le scénario en lui-même est un grand classique : dépasser sa condition (en l’occurrence de fermier dans le trou du Q de la galaxie, hein Luke ! 🖐️) pour aller sauver la princesse (Leïa et sa coupe de cheveux improbable), tout en faisant face au grand méchant (Darth Vader ou Dark Vador en VF).

D’ailleurs, maintenant qu’on en parle, Dark Vador n’est-il pas le méchant le plus emblématique de l’histoire du cinéma, franchement ? 😎

Bref, Star Wars, c’est une quête simple (le genre de scénario qu’on joue dans un Jeu de Rôle !), arrosée d’effets spéciaux en tout genre. Depuis le premier film de 1977, les autres épisodes de la saga ont, à tort ou à raison, conservé les mêmes ressorts scénaristiques (il n’y a pas que moi qui dit que le 7 est un copié-collé du 4 !).

Même si, c’est vrai, la toile de fond change selon les épisodes : d’une République Galactique protégée par les Chevaliers Jedi (des « moines-soldats-magiciens » équipés de sabres laser), on passe à un régime impérial dictatorial gouverné par le Seigneur Noir des Sith (#Palpatine), ennemi juré des Jedi.

Les Jeux de Rôle Star Wars
« Je suis ton père. »

Avec le JDR Star Wars, le Meneur de Jeu peut imaginer toutes sortes d’aventures sur une quasi-infinité de planètes. Il est libre d’inventer des personnages inspirés de ceux des films : rebelles au coeur tendre, Stormtroopers impassibles, Jedi en cavale, chasseurs de primes Mandaloriens, extraterrestres à tête de poulpe qui crient « it’s a trap ! »… Tout est possible.

Star Wars JDR est un Space Opera : la priorité est donnée aux scènes d’action, avec des combats épiques (au sol comme dans l’espace !). Les Personnages Joueurs incarnent des archétypes du genre, parmi des dizaines de profils différents : contrebandiers, astropilotes, droïdes, mercenaires, tireurs d’élite, espions ou encore apprentis-Jedi, parmi tant d’autres.

Cet univers se prête facilement à de l’initiation au JDR : si vous avez un groupe d’amis qui adorent Star Wars, lancez-vous ! Vous rentrerez d’autant plus facilement dans le jeu.

Avec ce Jeu de Rôle, il est possible de jouer à toute époque de Star Wars (avec quelques ajustements). Vous pouvez parcourir aussi bien les planètes des films que d’autres lieux, insolites et originaux.

D’ailleurs, je vous conseille de ne pas vous cantonner aux décors des films. La galaxie Star Wars est bien plus vaste que ce qui est montré au cinéma (les dunes de sable, on en a un peu fait le tour…). Comme le montre davantage l’univers étendu de Star Wars, les possibilités (paysages, races extraterrestres, intrigues) sont infinies.

Lors de ma dernière partie, qui a vu un affrontement vertigineux à la cime d’arbres tentaculaires (plusieurs kilomètres de haut) avec un peuple d’hommes-oiseaux (les Sathari d’Arbooine du scénario Chroniques du Gardien), nous nous sommes dits avec mes joueurs que nous aurions tellement aimés voir ça au cinéma… Et j’ai remercié le JDR pour ce moment inoubliable ! 😉

 

Sabre laser éteint
Un sabre laser n’a rien d’impressionnant quand il est éteint

À l’origine : le JDR Star Wars D6

En termes de Jeu de Rôle, il faut savoir que la licence Star Wars a été accordée à plusieurs éditeurs. Il y a donc plusieurs JDR Star Wars.

Dès 1987, l’éditeur West End Games sort le premier Jeu de Rôle Star Wars. En France, c’est la société Jeux Descartes qui est en charge de la traduction du système de jeu. La mécanique repose sur l’utilisation exclusive du dé à six faces (d’où l’appellation de Star Wars D6 par les fans).

À l’instar de l’intrigue de Star Wars, les règles sont simples et efficaces. Manquant parfois d’originalité et de réalisme, ce système a le mérite d’être facilement accessible aux débutants. Il privilégie l’action avant tout. Quelques modifications sont venues améliorer le jeu lors de la V2.

N’ayant moi-même jamais testé le Jeu de Rôle Star Wars D6, je ne pourrais pas me prononcer davantage sur le sujet (je vous parle avant tout de choses que je connais). Même si je sais que certains aficionados ne jurent que par ce système (qui a récemment connu une « édition anniversaire »). C’est donc qu’il doit valoir le coup d’oeil. 👀

 

Boba Fett Mandalorien
Salut, moi c’est Boba Fett, le Mandalorien qui pète la classe

Et puis Star Wars JDR D20

En 1999, c’est l’éditeur Wizards of the Coast qui reprend la licence pour éditer un nouveau JDR Star Wars. Cette fois, c’est le dé à 20 faces qui est à l’honneur dans ce système (rebaptisé, vous l’aurez compris, Star Wars D20 par les joueurs).

À peine trois ans plus tard, le même éditeur propose une version revue du système de jeu, qui s’éloigne un peu du système D20 classique (à la sauce Donjons et Dragons). Version qui ne sera jamais traduite en français (du moins, officiellement), pas plus que la seconde édition de 2007.

Pourtant, au niveau du background, ce JDR Star Wars avait le mérite de proposer de jouer à une époque différente des épisodes 1 à 6 des films (vous pouviez aussi jouer durant les événements des films si vous le souhaitiez). Avec The New Jedi Order Era, les intrigues se situaient environ 20 ans après la création de la Nouvelle République Galactique. Vous y affrontiez des extraterrestres venus justement pour l’anéantir.

Là encore, je n’ai moi-même pas testé ce JDR Star Wars. Je n’en dirai donc pas plus.

Cela dit, si vous avez de l’expérience sur Star Wars D6 ou D20, je vous invite vivement à nous la partager dans l’espace Commentaires. Je suis très curieux de savoir ce que ça vaut vraiment. 👇

Sabre laser allumé

Le Jeu de Rôle Star Wars FFG

En 2012, l’éditeur américain Fantasy Flight Games se lance dans un projet des plus ambitieux pour Star Wars Jeu de Rôle. Son but est de créer un jeu complet décliné en trois gammes :

  • Aux Confins de l’Empire (sortie en 2014 pour la version française) : une gamme à destination des joueurs souhaitant interpréter des explorateurs, des contrebandiers et autres « vauriens » (à la Han Solo) aux prises avec la pègre galactique dans les zones les plus reculées de l’Empire.
  • L’Ère de la Rébellion (sortie en 2015 pour la VF) : une gamme faite pour jouer le conflit Impériaux VS Rebelles, avec des missions du type espionnage, sabotage, diplomatie, voire carrément de guerres ouvertes.
  • Force et Destinée (sortie en 2017 en VF) : une gamme permettant de faire jouer des êtres sensibles à la Force qui se lancent dans une quête mystique (découverte de sanctuaires Jedi, création de sabres laser, apprentissage des pouvoirs de la Force, etc.), tout en devant échapper aux griffes des Inquisiteurs Impériaux (formés par Vador himself !).

Les trois gammes reposent sur le même système de règles, tout en ayant chacune quelques mécaniques propres à leur style de jeu. Par exemple, Force et Destinée inclut un système de moralité afin de déterminer si l’apprenti Jedi penche vers le côté Lumineux ou le côté Obscur de la Force.

Le système de règles de Star Wars FFG est particulièrement original. Il repose sur des dés spéciaux et propres à ce jeu. Ces dés comportent de drôles de symboles. Sans eux, il n’est malheureusement pas possible de jouer.

Grosso modo, lorsqu’il s’agit de déterminer le succès ou l’échec d’une action, le Meneur de Jeu demande au joueur de lancer un certain nombre de ces dés spéciaux. Plus le personnage est compétent, plus il y aura de dés verts et jaunes (correspondant à ses compétences). Plus la difficulté sera élevée, plus il y aura de dés violets et rouges (correspondant à l’opposition).

Les symboles sur les dés s’annulent entre eux : une fois le lancer effectué, il suffit de compter le nombre de symboles restants. S’il y a plus de symbole Succès, c’est un… succès ! Facile, non ? 🤓

Là où ça devient intéressant, c’est que ce système ne se contente pas de savoir si une action est un succès ou un échec. Il a aussi un aspect narratif. Car il existe également des symboles Avantages et Menaces.

Ainsi, si vous avez plus de symboles Succès, mais qu’il y a aussi plus de symboles Menaces, cela veut dire que vous réussissez votre action , mais que celle-ci a des conséquences néfastes (par exemple, votre coup touche, mais cela vous déséquilibre et vous rend vulnérable à une contre-attaque).

Je suis bien conscient que ce système nécessite un temps d’adaptation et est difficile à expliquer en quelques lignes. Aussi, si vous souhaitez avoir un résumé visuel et ludique des règles de ce jeu, je vous renvoie à cette très bonne explication publiée sur le site de Casus Belli.

Chacune des trois gammes dispose en outre d’un kit d’initiation et de pas mal de suppléments, que je vais vous détailler ici et maintenant.

1) Aux Confins de l’Empire

Aux Confins de l'Empire

Avec la gamme Aux Confins de l’Empire (Edge of the Empire en VO), vous plongez dans ce qui fait tout le « charme » d’un univers de science-fiction : planètes-poubelles aux ruelles sombres, épaves flottantes de vaisseaux immenses, cantinas remplies d’individus louches, courses poursuites effrénées en speeders…

Typiquement, vous allez vous retrouver à jouer des aventures du style du film (injustement trop critiqué) « Solo: A Star Wars Story ». Vous irez de monde en monde, en quête de sensations fortes et de crédits à dépenser.

Au niveau du matériel lui-même, je le trouve d’excellente facture. Les illustrations sont tout simplement superbes ! Elles raviront non seulement les fans de Star Wars, mais aussi tous les amateurs du genre SF. Le contenu, bien écrit, est une source quasiment inépuisable d’inspiration pour vos parties.

C’est caricatural, mais si votre personnage préféré est Han Solo (ou Chewbacca ou encore Boba Fett, ça marche aussi !), Aux Confins de l’Empire est le jeu fait pour vous !

Je vous mets ci-dessous les images de quelques-uns des nombreux suppléments de la gamme.

Les Barons de Nal HuttaLe Masque de la Reine Pirate

Le kit d’initiation d’Aux Confins de l’Empire

Kit d'initiation Star Wars Aux Confins de l'Empire

La boîte d’initiation Aux Confins de l’Empire contient tout ce qu’il vous faut pour démarrer le JDR Star Wars (dans une cantina, spoiler !). Vous pourrez ainsi choisir parmi plusieurs personnages prétirés (il y a même un droïde et un wookie !). Les livrets de règles sont clairs et explicites, tout comme le livre d’aventure.

Le scénario proposé est totalement dans l’esprit Star Wars : classique mais efficace. Vous aurez également des jetons forts utiles, ainsi que des maps (plans de jeu), et même un set de dés spéciaux (indispensables pour jouer). Je me sers encore du contenu de cette boîte dans mes parties actuelles ! Cerise sur le gâteau : vous pouvez télécharger la suite du scénario en PDF (pour en faire une campagne de plusieurs aventures) en tapant « le hutt a le bras long pdf » dans Google.

Le kit du Maître du Jeu d’Aux Confins de l’Empire

Kit du MJ Aux Confins de l'Empire

La boîte du MJ Aux Confins de l’Empire sert avant tout au Meneur de Jeu (normal !). Elle contient un écran vraiment stylé (hello Boba Fett ! 😘), qui résume au dos toutes les règles. Bien pratique pendant les parties. L’aventure et les options de règles (pour gérer les Némésis) complètent à merveille le livre de base.

2) L’Ère de la Rébellion

L'Ere de la Rebellion - Livre de base

La gamme l’Ère de la Rébellion (Age of Rebellion en VO) vous propose de participer à la bataille entre l’Empire et les Rebelles (durant les épisodes de la trilogie originale donc). Vous allez y jouer des agents de la Rébellion en quête de liberté et de justice. Votre but : affaiblir à votre niveau le joug tyrannique impérial.

Le cadre et les enjeux sont très différents d’Aux Confins de l’Empire. Ici, vous incarnez avant tout un soldat spécialisé devant agir dans l’ombre, avec le risque de finir torturé au fin fond d’une prison de l’Empire. Créer une rébellion n’implique pas uniquement un aspect militaire : vous devrez placer judicieusement vos pions sur l’échiquier politique.

Là encore, le matériel est de très bonne qualité. Pour le (gros) livre de base, à moins d’être un fan ou un collectionneur, il n’est pas forcément utile de l’acheter si vous possédez déjà l’un de deux autres livres de règles de Star Wars FFG. Un bon tiers de ces bouquins est essentiellement de la redite d’un livre à l’autre (notamment sur les règles).

Si vous aimez particulièrement les missions suicides, comme à la fin des épisodes IV et VI, ou dans Rogue One: A Star Wars Story, ce mode de jeu est fait pour vous. Pensez à solliciter l’aide des autochtones locaux pour vous aider à renverser l’Empire ! 😉

Comme son prédécesseur, L’Ère de la Rébellion possède de nombreux suppléments (en voici un échantillon ci-dessous), ainsi qu’un kit du MJ, mais pas de kit d’initiation en français malheureusement.

Entente Forcée

Bastion de la Résistance

Le kit du Maître du Jeu de l’Ère de la Rébellion

Kit du MJ L'Ere de la Rebellion

Si vous optez pour cette gamme de Star Wars JDR, la boîte du MJ L’Ère de la Rébellion doit faire partie de votre groupe de jeu. Comme tout kit du MJ qui se respecte, elle contient un écran récapitulant les règles d’un côté, et de belles illustrations de l’autre (avec un Seigneur Vador visiblement en colère !). Il y a également un scénario d’introduction, ainsi que des règles supplémentaires pour faire jouer des combats de groupe (en escouades de combattants).

 

3) Force et Destinée

Force et Destinee - Livre de base

La troisième gamme, Force et Destinée (Force and Destiny en VO), est faite pour ceux qui sont avant tout attirés par la dimension mystique de Star Wars. C’est le jeu parfait pour incarner des individus sensibles à la Force, cette énergie qui fait tout le sel de l’univers de Georges Lucas.

Alors c’est vrai, vous n’allez pas jouer des Chevaliers Jedi (du moins si vous suivez les codes de ce JDR, qui se situe pendant l’avènement de l’Empire). Les joueurs seront plutôt des aspirants de la Force, souhaitant comprendre et développer leurs talents si particuliers.

Mais pour cela, ils devront être particulièrement méfiants : il y a un côté très « chasse aux sorcières » dans cette version de Star Wars. Comme le dirait l’Empereur Palpatine (le meilleur !), les Jedi doivent être traqués et exterminés jusqu’au dernier.

J’ai été particulièrement bluffé par la qualité visuelle de l’ouvrage. Avec cette gamme, FFG fait encore mouche dans tout coeur des fans de la saga. Plus qu’un simple livre de règles, c’est une source d’inspiration intarissable qui nous est proposée. Même les différents styles de combat au sabre laser sont détaillés (ils sont même à l’origine des arbres de compétences pour personnaliser au maximum vos personnages).

Ce livre m’a donc beaucoup appris sur les mystères de la Force, jusqu’à me révéler la vraie nature du côté Obscur (cherchez pas, je cite encore Palpatine/Sidious 😅).

Bref, Force et Destinée est la version qu’il vous faut absolument si, pour vous aussi, votre passage préféré de tout Star Wars, c’est le moment où Luke Skywalker est formé à l’utilisation de la Force par Yoda (et ses punchlines) sur Dagobah dans l’Empire contre-attaque (épisode V).

Comme précédemment, je vous parle des kits, juste après vous avoir présenté un échantillon des livres de la gamme.

Chroniques du Gardien

Gardiens de la Paix

Le kit d’initiation de Force et Destinée

Kit d'initiation Star Wars Force et Destinée

La boîte d’initiation Force et Destinée est excellente pour commencer Star Wars Jeu de Rôle. C’est simple, il y a tout ce qu’il vous faut à l’intérieur pour vous lancer dans l’aventure : livrets de règles et d’aventure, plans de jeu, jetons, dés spéciaux et personnages prétirés (je vous rassure, il n’y a pas de petit humain blondinet sensible à la Force : vous pouvez jouer des personnages vraiment stylés et originaux, comme un Kel Dor ou un Zabrak à la Dark Maul).

Le scénario fait le taf pour des débutants, bien que je le trouve un peu light et un poil trop dirigiste (en même temps, c’est de l’initiation). N’hésitez pas à l’enrober et à y inclure des intrigues complémentaires (Comment & pourquoi Hethan Romund a été enlevée ? Qui est vraiment le ravisseur et que voulait-il ?). Personnellement, j’ai fait de ce scénario une base solide pour les aventures suivantes (notamment celle proposée gratuitement en PDF par Edge/FFG, que vous pouvez retrouver en tapant « la ruse de l’oublié pdf » dans Google).

Le kit du Maître du Jeu de Force et Destinée

Kit du MJ Star Wars Force et Destinée

Si c’est la gamme que vous avez choisie pour jouer au JDR Star Wars, la boîte du MJ Force et Destinée est clairement un « must have ». J’ai opté pour cet écran, car avoir un récapitulatif des règles est fort utile, mais aussi et surtout parce que le Yoda de l’illustration est trop mignon. Le scénario inclus est l’idéal pour que les joueurs puissent se créer un sabre laser sur-mesure (après une quête bien périlleuse, il faut l’avouer).

« Hors-série » : Le Réveil de la Force

Kit d'initiation Le Reveil de la Force

Je mentionne la très courte gamme consacrée au Réveil de la Force (l’épisode VII, le premier de la nouvelle trilogie Disney). À ce jour et à ma connaissance, cette gamme « hors-série » (par rapport aux trois autres) ne compte qu’une boîte d’initiation. Son contenu est très similaire à celui des autres kits d’initiation du JDR Star Wars de FFG. On ne change pas une formule gagnante !

Je ne l’ai pas eu moi-même entre les mains, mais cette boîte propose de jouer à l’époque post-impériale (celle du Premier Ordre). On y retrouve des personnages prétirés (qui là aussi ont l’air plutôt sympa et originaux), des livrets de règles et d’aventures, des jetons, des plans de jeux et un set de 14 dés spéciaux. Le scénario débute sur Jakku, la planète de départ de Rey. Dommage qu’à part le scénario téléchargeable gratuitement en PDF (en tapant « l’appel des héros pdf » dans Google), il n’y ait pas eu d’autres contenus pour cette gamme.

 

Les nombreux kits d’initiation au JDR Star Wars
Vous risquez de croiser pas mal de chasseurs TIE dans l’espace

Mon expérience de Star Wars JDR (et mon avis !)

Vous l’avez compris, j’ai fait jouer pas mal d’aventures dans l’univers Star Wars. Et j’ai acheté de nombreux livres et kits d’initiation/MJ pour cela ! À chaque fois, le plaisir est là. Il suffit de lancer une musique de Star Wars et c’est parti !

D’ailleurs, la musique est primordiale

Pour jouer à la Guerre des Étoiles en bonne et due forme, il est essentiel que vous jouiez en musique. C’est encore plus vrai que dans n’importe quel Jeu de Rôle. La bande-son des films est tellement géniale et inspirante qu’il vous faut en profiter au maximum.

Aussi, commencez toujours votre partie par le thème principal de Star Wars. Toujours. Intemporel et si prenant, il vous plonge directement dans l’univers.

Ensuite, préparez des playlists à l’avance. Que ce soient des musiques d’ambiance tranquille, des sons précis (bruits de sabre laser ou des chasseurs TIE) ou des thèmes de personnages (ceux de Dark Vador et de l’Empereur sont merveilleux), il y a de quoi faire.

Je passe beaucoup de temps à écouter et préparer mes musiques (en réfléchissant à mes scénarios). Je vous mets ci-dessous un thème générique des plus sympathiques.

(Crédit vidéo : SWRPG Holocron)

Mon expérience de jeu

Si vous souhaitez vous lancer dans une aventure de Star Wars JDR, je vous conseille de commencer par un kit d’initiation. Ou même plusieurs (en les combinant), si vous êtes un fifou comme moi.

Pour ma part, j’ai lancé ma campagne de JDR Star Wars en attaquant par le kit Aux Confins de l’Empire. (❗ Attention, je vais SPOILER dans les grandes lignes les aventures des kits !).

En tant que MJ, j’ai laissé le choix parmi les personnages prétirés de ce kit, mais aussi de celui de Force et Destinée (ils ont pris Tarast, Dao & Pash). Après avoir fuit face aux sbires de Teemo le Hutt sur Tatooine, ils ont mis le cap sur Spintir à bord du Croc de Krayt. Les deux apprentis Jedi souhaitaient retrouver leur mentor. Pash les a accompagnés étant donné qu’il les a aidés à s’enfuir des geôles du Hutt (et que c’est le meilleur pilote de la galaxie, bien sûr !).

On a alors basculé sur le kit Force et Destinée. Avant de continuer en combinant les suites d’aventures disponibles en PDF (dont je vous ai indiqué les mots-clés plus haut afin de les retrouver sur Google). Depuis le temple de l’Aube, ils ont pu lancer différentes missions, dont celle du kit du MJ Force et Destinée (pour les sabres laser). On a enchaîné par des rencontres avec les impériaux, les potes à B’ura B’an, un Inquisiteur qui les traque, etc.

Là, on vient de démarrer l’excellente campagne des Chroniques du Gardien. Bref, comme vous le voyez, il y a de quoi faire en combinant les différents JDR Star Wars !

Le Jedi Yoda
Et comme le conseillerais aux MJ un certain petit bonhomme vert : « Trop gentil avec tes PJ, ne sois pas, ou dans le Côté Obscur tu l’auras… »

Mon avis sur Star Wars JDR

Le Jeu de Rôle Star Wars est un jeu qui nécessite beaucoup d’investissement, en temps comme en argent. Le matériel de jeu coûte relativement cher pour du JDR. Même si les livres sont de très bonne facture (rien que les illustrations des premières pages de Force & Destinée sont à tomber !).

Les suppléments, les livres de campagnes et autres aides de jeu vont vous coûter une petite fortune si vous comptez tous les acquérir. Pour ma part, je me renseigne pas mal pour cibler les achats. J’ai renoncé depuis bien longtemps à la collection de toute la gamme (surtout qu’il y a des livres plus secondaires, dédiés à des spécialisations bien précises pour les personnages).

Même si je reconnais que c’est un énorme avantage d’avoir des PDF de Star Wars JDR mis à disposition gratuitement par l’éditeur.

Par ailleurs, comme je le dis dans cet article, le JDR Star Wars FFG est difficilement jouable en ligne, essentiellement à cause des dés spéciaux. C’est faisable (notamment grâce à des solutions telles que celle-ci), mais cela a tendance à complexifier le jeu.

Ce jeu se prête davantage à des campagnes qu’à des scénarios One Shots (hors scénarios des kits d’initiation, qui sont très bons pour ça). Il est en effet plaisant de customiser son personnage et de le voir évoluer dans le temps sur son arborescence de talents (qui fait très jeu vidéo pour le coup).

De plus, les intrigues à la Star Wars se font rarement en quelques heures (à moins que l’idée soit de distribuer quelques coups de sabre laser à une troupe de Stormtroopers…). Elles nécessitent du temps à se mettre en place, avec pas mal de phases de jeu différentes : enquête, exploration, affrontements (à coup de blaster ou au corps-à-corps) et combats spatiaux.

Ce jeu est donc à destination des joueurs qui connaissent et aiment l’univers. Si vos amis (ou même vos enfants) sont fans de Star Wars, c’est clairement le jeu idéal pour débuter le JDR. Avec un simple kit d’initiation, vous avez tout pour vous éclater !

Mais si certains joueurs, ou pire, le MJ, ne sont pas vraiment familiers avec Star Wars, je vous conseille de passer votre chemin. Tout simplement ! 🙂

Quel futur pour le JDR Star Wars ?

Cela fait bizarre de parler de « futur » pour un jeu futuriste (même si, c’est vrai, Star Wars se déroule il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, blablabla, je sais !).

On peut légitimement penser que le JDR Star Wars FFG a de beaux jours devant lui. En effet, de nombreux livres et codex sont sortis en anglais, mais n’ont pas encore été traduits en français. Cela ne veut pas dire qu’ils le seront tous forcément, mais qu’il y a en tout cas de la matière pour ce jeu.

Les livres en VO traitent aussi bien de nouveaux lieux, que de races inédites (et jouables) et de scénarios clés en main. Vous pouvez également constater une forte tendance à l’extension du contexte des aventures. Par exemple, Rise of the Separatists permet de jouer des Jedi au sein de l’Ordre encore existant et de participer à la Guerre des Clones.

La particularité de la majorité de ces nouveaux suppléments, c’est qu’ils sont compatibles avec les trois gammes de Star Wars JDR proposées par Edge/FFG. Un gros point positif !

Je vous poste quelques exemples ci-dessous de contenus VO non-traduits à ce jour (libre à vous de cliquer sur les images pour en savoir davantage à leur sujet).

Collapse of the Old Republic

Dawn of the Rebellion

Disciples of the harmony

 

Nous arrivons au terme de ce résumé concernant les JDR Star Wars. Il y avait beaucoup à dire. En même temps, la licence Star Wars, ce n’est pas rien ! D’autant plus avec la façon dont FFG l’a adapté en Jeu de Rôle. Promis, les autres articles « Focus sur un Jeu » seront plus courts. 😁

En attendant, que la Force soit avec vous !

Thibaut

 

JDR Star Wars FFG
Que la Force soit avec toi, pour toujours !

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “JDR Star Wars : le Point Complet”

  • Avatar
    • Avatar