Découvrez le JDR & vivez des histoires passionnantes avec vos amis !

Improviser en Jeu de Rôle : 5 astuces testées & approuvées

Comment improviser en JDR

Qu’on se le dise : une partie de Jeu de Rôle ne peut se faire sans un minimum d’improvisation. Car l’impro est dans l’ADN même de ce loisir. Mais le souci, c’est qu’improviser en JDR est sans doute ce qui génère le plus de stress, et même une certaine appréhension chez les Meneurs de Jeu en herbe. Cela m’arrive encore aussi parfois, je dois bien l’avouer. C’est aussi votre cas ? Vous voulez réussir à improviser en Jeu de Rôle (même si ça vous fait un peu peur) ? 😱

Dans cet article destiné aux Meneurs de Jeu (MJ), je tenais à traiter en profondeur ce sujet ô combien important. Car vous êtes nombreux à craindre l’aspect improvisation en Jeu de Rôle. J’ai donc fait en sorte d’apporter un maximum de valeur ajoutée, à travers des exemples concrets d’improvisation et des astuces que j’ai moi-même testées & approuvées pendant mes parties. 🤠

L’improvisation en Jeu de Rôle : impossible d’y échapper !

Vous voyez ce moment du film où il y a un mec qui demande au héros : « Mais qu’est-ce que tu fais ? ». Et le héros lui répond : « J’improvise ! ». 😎

Eh bien dans une partie de JDR, le héros, celui qui doit improviser, c’est vous, cher Meneur de Jeu !

Pour moi, la dimension « impro » fait partie intégrante du Jeu de Rôle et du rôle de MJ. Sinon, ça signifie que vous avez tout scripté à l’avance. Que vous proposez un scénario “couloir” à vos joueurs, avec 2 ou 3 choix alternatifs prévus à l’avance, sans sortir d’1 millimètre des rails. 🛤️

Alors cela peut fonctionner et être rassurant, surtout si vous êtes MJ débutant. Je vous invite d’ailleurs à commencer comme cela si ça peut vous aider à vous lancer. 👶

Mais au bout d’un moment, vous aurez sans doute envie avec vos joueurs d’aller un peu plus loin que de simplement “lire” un livre-jeu à la “Vous êtes le héros” avec des options prédéfinies (“si vous allez au bout du couloir, allez en page 37, si vous ouvrez la porte, allez en page 56”).

Improvisation en JDR

 

Même avec un scénario du commerce très détaillé, qui explique les différentes options possibles, il y a fort à parier que vos joueurs vont sortir des rails du scénario. Et ce n’est pas grave, bien au contraire ! 🎢

Car un bon scénario ne pourra couvrir la totalité du champ des possibles. C’est impossible. Et la moindre “faille” d’un scénario bien ficelé sera certainement exploitée par les joueurs. Croyez-moi, les joueurs ont beaucoup, beaucoup, d’imagination !

Alors OK, l’improvisation, c’est incontournable. Mais il y a un problème majeur : l’aspect improvisation en JDR fait souvent peur à plus d’un MJ (même si certains adorent ça, surtout quand ils y ont goûté). 😨

Pourquoi un Meneur de Jeu a-t-il tout intérêt à savoir improviser ?

Réponse courte : pour ne plus paniquer quand il devra improviser en cours de partie. 👍

Force est d’admettre qu’en tant qu’êtres humains, nous n’aimons pas trop être pris au dépourvu, par surprise, et de ne pas avoir assez préparé. Certains plus que d’autres, c’est vrai. Mais cela reste une « loi universelle » partagée par la majorité. En tout cas, je vous avoue que c’est mon cas et celui de nombreux MJ que je connais !

Mais je vais vous partager une confidence : malgré toute la préparation du monde, vous ne serez jamais assez prêt pour faire face à toutes les situations et décisions prises par vos joueurs.

Alors plutôt que de paniquer et de désespérer face à cette vérité propre au JDR, on va plutôt l’accepter. Cela fait clairement partie du jeu (sinon, une partie de JDR ne serait pas aussi fun si tout était prévu à l’avance par une seule personne : le MJ). 🙊

Après tout, le Jeu de Rôle, c’est de la narration partagée, comme vous le savez. C’est le deal.

C’est pourquoi vous avez tout intérêt à savoir improviser en JDR pour :

  • Pouvoir réagir efficacement aux idées et propositions des joueurs
  • Éviter les moments d’hésitation ou de panique face aux situations imprévues
  • Être capable d’improviser sur le pouce des histoires cohérentes
  • Proposer plus facilement des dialogues pertinents entre vos joueurs et les PNJ
  • Aborder vos parties plus sereinement (sans vous mettre la pression de devoir tout anticiper à l’avance).
Improvisation en Jeu de Rôle
Même dans un One Man Show, il faut savoir improviser !

Alors attention : réussir à improviser ne signifie pas aller faire du JDR constamment en mode freestyle (en tout cas pas pour le commun des mortels).

Au contraire même. Je suis convaincu qu’une préparation efficace est la base pour improviser. Paradoxalement, plus vous maîtriser votre trame scénaristique, plus vous pouvez vous en détacher et la réadapter le moment venu. 🤔

C’est d’ailleurs là tout l’enjeu : préparer efficacement pour pouvoir être suffisamment à l’aise pour improviser efficacement en pleine partie.

Mes astuces pour réussir à improviser en JDR (même si ça vous fait peur)

Maintenant que vous êtes convaincu de l’importance de l’improvisation en Jeu de Rôle, nous allons passer en revue quelques astuces narratives et ludiques qui vous aideront à improviser tout au long de la partie. 📑

Je précise que j’ai moi-même testé & approuvé chacun de ces conseils dans mes parties. J’y ai d’ailleurs inclus des exemples concrets afin d’illustrer mon propos (j’espère que vous aimez Star Wars haha !).

Vous noterez qu’il n’y a pas de méthode miracle. Mais plutôt un panel d’astuces que vous pouvez utiliser à votre guise et progressivement, afin de vous les approprier.

Notez aussi que la capacité à improviser est une compétence en soi : vous n’allez pas l’acquérir du jour au lendemain, mais plutôt avec la pratique. Comme dirait un vieux jeune sage, c’est en improvisant qu’on devient un MJ à l’aise avec l’improvisation. 👴

Astuce n°1 : Accepter les idées des joueurs et les intégrer au scénario (autant que possible)

Sauf idée farfelue et totalement incohérente, je vous encourage à toujours répondre OK aux suggestions de vos joueurs pour résoudre telle ou telle situation et faire avancer l’histoire. Même si rien ne vous y oblige, on est bien d’accord.

Car, d’une part, il est très frustrant quand on est joueur de se voir opposer un “NON, tu ne peux pas faire ça” en Jeu de Rôle. Alors que la promesse est qu’ils peuvent faire quasiment tout ce qu’ils veulent, en tant qu’acteurs et pas seulement spectateurs de la partie.

D’autre part, cela va créer des situations inattendues et souvent très intéressantes. Dans ce cas, je vous invite à dire un “OK, mais…”, en incorporant la nouvelle idée tout en l’adaptant au scénario. Ce dernier n’en sera que davantage unique, car personnalisé ! 💪

Alors oui, c’est parfois difficile de ne pas dire “non” quand on se sent un peu coincé par une idée totalement imprévue.

La gymnastique mentale pour pouvoir dire “OK” et penser en même temps à modifier votre scénario est un exercice complexe. Mais qu’est-ce que c’est gratifiant ! Car ce que vous venez d’accepter va avoir des conséquences sur l’histoire et les personnages.

Par exemple : Lors d’une partie de Star Wars JDR, mes joueurs se sont retrouvés piégés dans une impasse au fond d’une salle d’un palais où ils effectuaient un casse (ils y allaient pour voler une relique importante et ont oublié leur discrétion). Ils ont alors décidé de barricader la salle et de percer un trou dans le mur à l’aide de leurs sabres-laser ! À aucun moment je n’avais envisagé cette possibilité. Pourtant, j’ai dit “OK… mais ça va vous prendre X temps et demander de réussir X jets de dés de difficulté XX”. Après tout, Qui-Gon y arrive bien dans l’épisode 1. Après quelques péripéties, ils ont donc réussi à sortir et à s’échapper en mode full improvisation. Une partie mémorable !

Sabre laser allumé

Astuce n°2 : Ne pas hésiter à faire une “pause” si vous êtes coincé en pleine partie

À un moment donné, si vous vous sentez un peu perdu et que vous ne savez plus où donner de la tête par rapport aux idées originales des joueurs, n’hésitez pas à lancer une pause et à demander un temps pour réadapter le scénario.

Vous pouvez tout à fait dire aux joueurs qu’ils vous ont pris au dépourvu, en toute honnêteté. Et même les féliciter pour cette initiative originale. 🎢

Isolez-vous alors un moment pour faire le point et voir comment adapter votre scénario à la volée (là encore, la connaissance de la trame narrative va clairement faire la différence).

Si c’est trop difficile et que la fin de la séance prévue est relativement proche (1 heure par exemple), n’hésitez pas à écourter la partie en expliquant pourquoi. Vous pouvez tout à fait dire que vous avez besoin de plus de temps pour reprendre les choses à froid et que vous continuerez la prochaine fois avec ces nouvelles idées.

Une fois la séance terminée, vous aurez bien plus de temps pour remettre les choses à plat et le scénario sur les rails, autant que possible. 🚉

Par exemple : Toujours dans Star Wars JDR, quelques parties plus tard, mes joueurs se sont finalement fait capturer par l’Empire et un Inquisiteur particulièrement retors. Je n’avais pas prévu qu’ils se fassent tous mettre KO, mais ils m’ont surpris par leur entêtement. J’ai donc décidé d’écourter là notre séance afin de pouvoir préparer les dialogues et les situations qui allaient suivre. J’avais clairement besoin de prendre du recul sur mon scénario. Ce ne fut pas facile, mais au final cela valait vraiment le coup ! Car on n’a pas tous les jours l’occasion de discuter avec un adepte du Côté Obscur sur le fond musical du thème de l’Empereur

 

Les Jeux de Rôle Star Wars
« Je suis… ton père. »

Astuce n°3 : Noter les suggestions des joueurs afin de les utiliser plus tard

Au cours de discussions pendant ou en dehors de la partie, il est fort possible que vos joueurs parlent de leurs envies (pour leurs personnages, mais aussi pour ce qu’ils anticipent dans la suite des aventures à jouer).

Je vous invite à y prêter une oreille attentive autant que possible afin de capter ce genre de suggestions subtiles. Notez-les afin d’y réfléchir plus tard, entre deux parties, pour pouvoir les intégrer à votre scénario. 👂

Les meilleures idées émergent souvent des joueurs, même involontairement. Et rien n’est plus gratifiant de constater que le MJ a pris en compte les idées, même les plus anodines. C’est un excellent moyen pour renforcer l’implication des joueurs.

D’ailleurs, n’hésitez pas à leur poser des questions, notamment en fin de séance, sur leurs envies, leurs axes d’évolution, comment ils voient la suite de l’aventure, ou même la prochaine aventure.

Par exemple : Toujours dans Star Wars JDR, un de mes joueurs est vraiment un fan du jetpack, ce joujou technologique bien pratique qui permet de voler. Il se voit bien être le premier aspirant Jedi à développer une technique de combat unique et acrobatique, combinant double sabre-laser (orange !), pouvoirs de la force et jetpack. Je me suis noté cette idée et je compte bien lui donner l’occasion de réaliser ce “fantasme de joueur” à un moment donné. Même si je vous avoue que je n’ai pas encore trouvé la bonne occasion (et puis, faut le mériter)… 🚀

Astuce n°4 : Renvoyer la balle aux joueurs

Autre astuce pour improviser en JDR : quand un joueur vous pose une question à laquelle vous ne savez pas vraiment répondre sur le moment, n’hésitez pas y répondre par une autre question. 👀

Cela peut faire émerger des idées de la part des joueurs eux-mêmes et vous faire gagner un peu de temps. Après tout, on a dit que le JDR, c’était de la narration partagée. Alors autant que ça serve, non ? 😜

Pour cela, servez-vous de la fameuse question “Que faites-vous ?, mais en la contextualisant au maximum.

Ainsi, quand les PJ (Personnages Joueurs) se baladent dans un endroit, n’hésitez pas à leur poser des questions sur ce qu’ils font, où ils vont, et à aiguiller le « Que faites-vous ?”. Cela permet de construire une histoire en vous renvoyant les idées les uns les autres, et en acceptant et ajoutant en continu de nouvelles idées en fonction des autres. C’est de la narration en va-et-vient.

Cela vous aidera à orienter les éléments que vous proposez (PNJ, lieux, etc.) en fonction de votre intrigue et de ce que vous avez préparé. C’est aussi l’occasion de donner un sentiment de liberté aux joueurs, tout en vous évitant de devoir décider arbitrairement de tout ce que vous leur mettez devant les yeux.

Par exemple : Si vos PJ sont en train d’enquêter dans une ville en posant des questions à droite à gauche, n’hésitez pas à creuser avec eux avant de faire le moindre test (si test il y a). Demandez-leur par exemple vers quel type d’établissement ou d’individu ils se dirigent ? Quel statut social ? Quelle “race” éventuellement ? Comment ils s’y prennent ? Quelles sont les questions qu’ils posent ? Bref, renvoyez-leur la balle afin qu’ils se creusent les méninges (au moins autant que vous ! 🧠), puis rebondissez sur leurs idées.

 

Comment améliorer le Roleplay en JDR ?

Astuce n°5 : Laisser le hasard en décider

Si vous n’avez absolument aucune idée de ce qui peut se passer suite à une décision de vos joueurs, ne vous sentez pas obligé de devoir tout décider arbitrairement des conséquences de leurs actes. Utiliser le hasard peut vous aider lorsque vous êtes à cours d’idées.

Acceptez le fait que vous ne devez pas nécessairement tout décider. C’est aussi ça l’improvisation en JDR. N’hésitez pas à laisser le destin en décider. Vous pouvez par exemple jeter un D10, qui correspond grosso modo au % de chances que telle situation arrive, en estimant à la volée les chances que ça puisse arriver. 🎲

Y a-t-il une charrette derrière laquelle se cacher ? Y a-t-il des flèches dans le carquois du cadavre ? Les créatures sont-elles toujours dans la grotte ? Etc. Si vous vous dites qu’il y a à peu près 6 chances sur 10 que ce soit le cas, demandez à un joueur de jeter un dé, et hop, s’il obtient de 1 à 6, c’est le cas, sinon, la réponse est négative.

Vous pouvez décliner ce principe-là autant que vous le voulez. Et même utiliser des D20 ou des D6 si vous préférez. Simple, non ? 😊

Par exemple : toujours dans Star Wars JDR, un de mes joueurs a décidé de foncer à toute vitesse avec son speeder pour écraser les nombreux Stormtroopers qui retenaient en otage une PNJ alliée des PJ. Il me dit qu’il met les gaz à fond. Sauf que la prisonnière en question était clairement sur sa route. J’estime à une chance sur 2 les chances qu’elle soit percutée de plein fouet par le véhicule : je lui dis de lancer 1D6, de 1 à 3, la PNJ est écrasée, de 4 à 6, elle s’en sort de justesse. Il fait 2 : l’alliée des PJ est tuée sur le coup (il m’a dit qu’il mettait la gomme, je ne fais même pas de jet). Dommage, car en tant que MJ, j’avais vraiment besoin de ce PNJ important pour la suite. Pas grave, il faut assumer les conséquences de ses actes. J’improviserai plus tard sur ce que cela implique pour le scénario…

 

JDR Star Wars FFG

 

Si le Jeu de Rôle auquel vous jouez propose des tables aléatoires, n’hésitez pas à en utiliser de temps à autre, ou à y puiser de l’inspiration. Il existe des tables aléatoires pour tout ou presque : des générateurs de noms de PNJ à ceux de lieux, en passant par des événements de taverne et de rencontres dans des terres sauvages. Certains jeux proposent même des générateurs d’histoires et de quêtes.

Il y a également des tableaux génériques, que tu peux trouver sur le web avec quelques recherches. En voici quelques-uns que je trouve fort utile pour improviser en JDR :

 

Les conseils et astuces partagées dans cet article vous ont plu ? Ils s’appuient sur les éléments du PLAN d’ACTION DU MJ EFFICACE (notamment du cours 7). Il s’agit d’un programme complet en ligne qui traite de l’improvisation en JDR, mais aussi de plein d’autres sujets liés à la préparation et à la gestion de partie de Jeu de Rôle. 🛠

Si vous souhaitez en savoir plus, et plus globalement devenir un Meneur de Jeu serein et fier de vos parties, je vous invite à jeter un oeil à ce programme inédit. => Cliquez ici pour découvrir le contenu du PLAN D’ACTION DU MJ EFFICACE.

Ludiquement !

Thibaut

 

Jeter un dé pour improviser en JDR
Parfois, un simple jet de dé suffit pour improviser en JDR !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Improviser en Jeu de Rôle : 5 astuces testées & approuvées”

📣 Annonce : Le Plan d'Action du MJ Efficace est en promotion à -40 % jusqu'au dimanche 11 décembre minuit ! 🎁En profiter ! 😀
+