Découvrez le JDR & vivez des histoires passionnantes avec vos amis !

Pourquoi faire appel à un MJ Professionnel ? Interview de Yaakab

Logo Built By Yaakab - MJ professionnel
Le logo Built By Yaakab

Il y a quelques jours, j’ai rejoint une table virtuelle de JDR via une invitation de Iago afin de jouer à une partie de Cthulhu sous la houlette d’un MJ professionnel : Yaakab, alias Jacques. J’ai particulièrement apprécié cette partie pour le gros travail réalisé sur le scénario, notamment sur son fond historique.

Aussi, j’ai profité de cette occasion pour lui poser mes (nombreuses) questions sur l’activité de Meneur de jeu professionnel. J’avais vraiment envie de creuser le sujet avec lui. Je me suis dit que ça valait le coup de partager son retour avec vous sur JDR-Mania. 🎤

Bonjour Yaakab. Tu es MJ professionnel. Peux-tu nous expliquer ce que cela signifie concrètement ?

Concrètement,  cela signifie que je suis fondateur/gérant de la micro-entreprise Built By Yaakab, immatriculée auprès de la chambre des métiers et de l’artisanat sous le code APET 9329Z, ayant pour activité :

ANIMATION LUDIQUE A DOMICILE TOUT PUBLIC, CONCEPTION, ELABORATION, FABRICATION DE JEUX INDIVIDUELS, JEUX DE SOCIETE, ET JEUX DE RÔLES

Cela signifie très concrètement aussi que je suis à ce titre soumis aux charges et obligations de la micro-entreprise, que je déclare mon chiffre d’affaires à l’URSSAF, que j’ai souscris à une assurance professionnelle, que j’ai ouvert un compte bancaire professionnel, que j’ai souscris à un organisme de médiation vers lequel peuvent gratuitement se tourner mes clients en cas de désaccord. 📜

Pour les clients, cela signifie concrètement qu’ils sont en droit d’attendre et obtenir une prestation de qualité et adaptée autant que possible à leurs souhaits et besoins.

Être professionnel, ce n’est pas d’abord se faire rémunérer. C’est d’abord et surtout prendre et assumer les engagements et responsabilités qui vont avec le statut d’entrepreneur. 🕵🏻‍♂️

Est-ce que tu veux bien nous raconter brièvement ton parcours ?

Mon parcours est la convergence de plusieurs parcours. J’ai mené plusieurs vies en parallèle, juxtaposant les expériences comme des petits cubes, pour voir si j’arriverai à construire un « truc » valable avec tout ça.

Sur le plan purement professionnel, j’ai une formation de technicien supérieur en maintenance industrielle qui m’a conduit pas à pas des ateliers de production et bureaux d’étude vers l’enseignement, puis vers l’éducation spécialisée. 👨‍🏫

J’ai aussi étudié la philosophie et la théologie, et suis passionné par les théories de la motivation, notamment celles de l’autodétermination.

Sur le plan personnel, j’ai toujours été beaucoup plus attiré par les mondes imaginaires que par le monde réel. J’aime dire que pour moi IRL sonne comme irréel.

Sur le plan « rôlistique »…

Bonjour, je m’appelle Jacques,  j’ai 45 ans et je suis rôliste.

Je suis tombé dans la marmite à l’adolescence, tout début des 90’s. J’ai bu une grande tasse, et si j’ai décroché quelques années en me consacrant au travail, mariage, enfants,  etc., dès que j’y ai retouché, j’ai replongé. 🏊‍♂️

Aujourd’hui, j’essaye de conjuguer tout ça et j’utilise le Jeu de Rôle à des fins éducatives et thérapeutiques dans le cadre de mon travail salarié d’éducateur technique spécialisé auprès de jeunes déficients intellectuels et/ou avec troubles psychiques.

Qu’est-ce qui t’a motivé pour te lancer en tant que MJ pro ?

L’appât du gain bien entendu ! Qui serait assez sot pour croire cela ? 😅

Cela fait plusieurs années maintenant que j’utilise le JDR à visée éducative et thérapeutique comme dit plus haut. J’ai appris à adapter le JDR à des personnes singulières. J’ai tâché de créé des JDR se voulant accessibles au plus grand nombre.

Mon activité d’animation ne s’adresse donc pas qu’aux particuliers, mais aussi et d’abord aux structures médico-sociales, éducatives,  périscolaires, etc. Ainsi qu’aux entreprises (team-building).

Je suis intimement convaincu, et mon expérience me le prouve, que le JDR est un outil extraordinaire d’inclusion, de lien social,  de pédagogie, de développement personnel, de cohésion, etc. 👨‍👩‍👧‍👦

Tout cela, je veux le partager. Et pour cela, je dois toucher le plus grand nombre, aller chercher ceux qui ignorent jusqu’à l’existence du JDR, tout comme les vieux briscards de la première heure.

Ce n’est donc pas tant l’animation qui est l’objectif premier de Built By Yaakab que la création et la diffusion de JDR adapté aux clients (pour rapprocher les gens et les faire bénéficier des bienfaits du Jeu de Rôle).

J’envisage aussi de développer une activité de formation dans le cadre de cette micro-entreprise, pour transmettre mon savoir-faire à des animateurs de MJC, centres de loisirs, etc.

Peux-tu nous expliquer ce que représente ton logo ?

Le logo Built By Yaakab représente un curieux personnage avec des antennes branchées sur toutes les fréquences et de grands yeux ronds curieux de tout. Ce personnage tire la langue aux soucis et aux idées noires représentés par un nœud ou nuage noir au-dessus de sa tête. 👀

En tant que joueurs, pourquoi faire appel à un MJ payant ?

J’insiste sur MJ professionnel, et même Animateur ludique professionnel pour être exact,  plutôt que MJ payant. Tout le monde peut demander à être payé. Il y a des MJ amateurs sans doute bien meilleurs que moi, mais ils n’ont aucune obligation contractuelle.

Seul un professionnel déclaré est soumis à ces obligations, notamment la souscription à un médiateur à la consommation.

En dehors de cette garantie de qualité, sur un plan purement pratique et pour qui connait la chance d’avoir une table régulière (ou de faire partie d’une association), l’intérêt de faire appel aux services d’un professionnel peut sembler discutable.

On peut imaginer que certains, habituellement MJ, pourraient vouloir exceptionnellement être joueur et profiter de la partie avec les ami(e)s.

Mon public cible est plutôt le public néophyte, ou un public chevronné qui voudrait découvrir des JDR différents, vivre des expériences de JDR nouvelles, sortir de l’entre-soi avec sa table habituelle.

Mon entreprise est aussi tout particulièrement destinée aux personnes singulières, aux publics « inhabituels ».

Je suis en capacité de m’adapter aux enfants dès 4 ans, comme aux personnes vieillissantes, aux personnes en situation de handicap, … j’essaye de tenir ma promesse d’un JDR sur-mesure.

Je me demandais : comment ça se passe au niveau des droits d’auteur et autres lorsqu’on est Meneur de Jeu professionnel ?

Il existe une grande tolérance à ce jour. Néanmoins, nous ne sommes pas à l’abri, si le marché de l’animation professionnelle en JDR se développe et devient rentable (on en est loin), que les ayants-droit fassent valoir ce qui ne serait qu’une juste application de la législation.

Il est toujours possible de demander aux ayants droit l’autorisation d’utiliser leur travail à des fins commerciales. J’ai personnellement contacté une maison d’édition associative pour me renseigner. On ne m’a opposé aucun frein ni aucune condition.

Pour ma part, je préfère néanmoins créer les jeux et scénarii sur-mesure, ce qui me protège de cet éventuel souci et surtout parce que j’aime ça. 📝

Néanmoins, si c’est la volonté du client, je me plie à ses exigences et fais jouer un JDR du commerce, mais toujours avec un scénario dont je suis l’auteur.

Tout récemment, j’ai dû ainsi me replonger pour un client dans Cthulhu, un JDR que je n’avais plus animé ni joué depuis l’adolescence… En 9 jours, j’ai dû étudier la V6, me réapproprier le système, l’univers et pondre un scénario de 5 heures pour 5 joueurs.

J’étais très très loin de ma zone de confort, mais j’estime que ça fait partie du travail qu’un MJ professionnel doit être capable de fournir.

Certains remettent en question l’idée de payer pour faire du Jeu de Rôle. Qu’en penses-tu ?

Je comprends tout à fait ce point de vue, que j’ai longtemps partagé. Là encore je fais la distinction.

Quand je joue avec des amis, ou dans le cadre associatif, je n’envisage même pas de monnayer mes animations.

J’anime en MJC, à titre bénévole. L’objectif est de faire découvrir le JDR et que tous en profitent, quels que soient leurs moyens.

J’anime dans le cadre de mon travail salarié. Je crée et adapte des jeux pour les jeunes qui me sont confiés. Je n’aurais pas idée de réclamer supplément à mon employeur pour cela.

Quand j’anime dans des boutiques, des cafés ludiques, c’est souvent aussi à titre gratuit, mais moins désintéressé : je me fais connaître.

Maintenant, quand je crée ou adapte un JDR sur-mesure, quand je conçois un scénario sur commande, comme dans l’exemple cité plus haut, je fournis un travail. Et tout travail mérite… 💸

D’où vient ta passion pour le JDR ?

J’ai commencé par les livres dont vous êtes le héros vers 10 ans.

Comme beaucoup j’ai découvert le Jeu de Rôle à l’adolescence. La première fois que j’en ai entendu parler, toujours vers 10 ans, c’était par mon parrain, où plutôt par sa mère, ma tante qui expliquait cette passion étrange à ma mère.

Je ne comprenais pas vraiment de quoi il s’agissait. Cela avait quelque-chose de mystérieux, teinté d’interdit.

Plus tard, vers 14 ans, ce sont les amis de ma soeur qui, racontant leurs aventures, m’ont intrigué. J’ai questionné ma soeur et j’ai été initié quelques mois plus tard, avec l’Appel de Cthulhu 4ème édition.

J’ai rejoué quelques fois avec eux, ou bien j’assistais à la partie sans jouer. Puis ils sont devenus étudiants, et moi lycéen. Ils m’ont prêté un temps le LdB (Livre de Base) de la 5ème édition de l’Appel de Cthulhu pour que je puisse jouer avec quelques potes à l’internat.

Ensuite, faute de moyens, j’ai commencé à créer mes jeux. J’avais à peine 18 ans.

Je crois que c’est à partir de là que j’ai vraiment choppé le virus.

Qu’est-ce qui fait la force de ce loisir selon toi ?

Ce qui fait selon moi la force et la singularité du JDR, c’est qu’il n’est pas seulement un loisir, mais aussi un formidable outil aux multiples vertus comme déjà dit plus haut, et dont on ne cesse de découvrir les applications autres que ludiques.

Le JDR peut s’adapter à tous les univers, toutes les ambiances, tous les publics. Il est polymorphe, malléable à l’infini. 🚀

Le JDR n’a pas les limites matérielles et techniques d’un livre, d’un film, d’un jeu vidéo. La seule limite est l’imagination, ou plutôt les imaginations conjuguées des personnes autour de la table.

Le JDR peut se pratiquer en solo comme à 2, 4, 8, … J’ai déjà animé en boutique pour 14 joueurs (je ne prétends pas que ce fût ma meilleure prestation). J’ai lu dans une interview de l’un des créateurs de D&D que le bon nombre était autour de 15 joueurs…

Je ne connais pas aujourd’hui de meilleur média social que le Jeu de Rôle.

Le JDR rassemble ! 😀

Quels sont tes Jeux de Rôles préférés ?

Les miens…

Plus sérieusement, j’ai plusieurs centaines de JDR en format dématérialisé. J’aime vraiment tout ou presque.

J’ai un faible cependant pour les jeux PbtA et à dominante narrative, mais aussi pour les vieux jeux qui furent mes premiers amours : Warhammer, Nephilim, INS/MV, Miles Christi, Vampire, …

J’aime beaucoup aussi les jeux simples et qui sortent des sentiers battus comme Gobelin qui s’en dédit chez Posidonia.

J’ai eu de gros coups de coeur ces dernières années pour des jeux d’auteurs ou de petites maisons d’éditions.

J’aime les jeux poétiques, les jeux irrévérencieux, les jeux oniriques, les jeux trashs… Je suis un poil boulimique. 📚

Je vais citer comme jeux d’auteurs ceux de Yno, ou ceux de Guillaume Jentey (que j’ai rencontré à plusieurs reprises et considère aujourd’hui comme un ami).

Il y a de belles choses aussi à découvrir chez Come Martin, chez les Courants Alternatifs, Axolotl, Melville, Cezar Caplace, La Caravelle , Nerd Burger Games, Samjoko publishing…

Difficile de citer tout le monde sans oublier quelqu’un de méritant et talentueux !

Quel(s) Jeu(x) de Rôle(s) conseillerais-tu pour débuter ?

Tout dépend de l’âge auquel on débute, de la culture qui est la sienne et des envies qui nous étreignent.

Il existe de plus en plus de jeux ou boîtes d’initiation. Difficile de faire le tri. Pour moi tout est bon du moment que cela correspond aux attentes de la table.

J’ai pu tester dans les trucs connus, comme Chroniques Oubliées fantasy. Et si je trouve le truc plutôt bien fichu, j’ai quelques remarques à faire aux auteurs du scénario de la boîte… J’ai aussi l’Essentiel de D&D. Très bien si vous avez déjà sous la main un bon MJ bien rodé à D&D.

Dungeon World est pas mal non plus, mais là aussi, il faut que le MJ ait un peu de bouteille ou alors se référer aux précieux bouquins et outils développés par Acritarche. Je travaille à une nouvelle adaptation de DW pour apprendre le JDR. Ca devrait être terminé en avril 2022. 📒

Dans les plus confidentiels, Milky Monsters de Guillaume Jentey est très bien pour initier des enfants et préados.

À mon sens : adapter un univers connu et apprécié de toute la table en lui adjoignant un système simple maison coopté par toute la table est sans doute la meilleure façon de commencer.

Un peu comme on faisait gamins dans la cour de récré ou chez les copains. Ben oui, parce que c’est ça l’origine du JDR ! 🧒

J’ai vu que tu faisais partie du collectif D1000&D100. Peux-tu nous en dire plus ?

D1000&D100… Je ne sais pas si on peut parler de collectif. Je dirais plutôt équipe. Il faudrait poser la question à Kinayla, sa fondatrice.

D1000&D100 se donne pour objectif la promotion du JDR, et peut-être plus encore du JDR d’auteur.

D1000&D100, c’est un blog, des podcasts, des conférences…

Dans l’équipe, un certain nombre utilisent le JDR à des fins éducatives, thérapeutiques,  pédagogiques, et nous partageons nos expériences respectives sur le blog.

Nous faisons aussi des interviews. D’ailleurs, ça fait bizarre pour moi d’être celui qui répond aux questions et pas celui qui les pose pour une fois. 🎤

Y a-t-il d’autres questions que tu aurais aimé que je te pose ?

Plein !

On aurait pu parler de Multiversalis et comment Jonathan Sanchez, en créant cette plateforme, m’a permis d’oser publier mes premières créations en ligne.

On aurait pu parler du Discord JDR pour tou(te)s et sa petite communauté qui oeuvre pour l’accessibilité du JDR.

On aurait pu parler des forums de JDR que j’ai écumé un temps, mais ai fini par abandonner lâchement. C’est passionnant mais ne correspond pas à mon rythme et ma boulimie. Du coup je me suis lancé dans trop à la fois dans des périodes creuses et me suis retrouvé surbooké une fois le boulot ayant repris. Pardon les MJ et PJ abandonnés.

On aurait pu parler de la FFJDR que je viens de rejoindre tout récemment et que j’ai accompagné à Cannes à l’occasion du FIJ pour animer bénévolement jeux et JDR.

On aurait pu parler des acteurs et communautés qui m’ont ouvert de nouveaux horizons rôlistes : C’est pas du JDR, Trop Long/ Pas Lu, PTG/PTB, …

On aurait pu parler des artistes qui ont illustré certains de mes jeux : Zipou-Shin et Argonaus pour les plus anciens collaborateurs. Alix Tran-Duc, Aimée Cervantes, Edouard Blanc,  Patrick Fontaine, Audrey Lopez.

On aurait pu parler de mon collaborateur Villon qui développe toute la part historique et géopolitique de mon JDR Damnatio.

Il y a tant de gens que je voudrais mettre en avant pour leur passion contagieuse du JDR ! 🙂

Comment peut-on te contacter pour faire appel à tes services ?

Sur mon site, encore à peaufiner :

https://bbyaakab.wixsite.com/website

Vous y trouverez les prestations que je propose, avec mes tarifs d’animation.

Vous y trouverez aussi mon mail et mon téléphone sur lesquels me joindre.

Vous y verrez enfin les couvertures de quelques-unes des créations.

 

Et merci de m’avoir ouvert cet espace d’expression !

 

Un grand merci à Yaakab de nous avoir éclairé sur les tenants et aboutissants du rôle du MJ professionnel.

Je tiens à préciser que je suis moi-même favorable à la professionnalisation et à la reconnaissance de ce rôle, tant il implique un travail de qualité.

Pour moi, en tant que joueur, c’est l’occasion de payer pour un service afin de se contenter de mettre les pieds sous la table et de profiter (ce qui fait du bien parfois ! 😄).

En bref, c’est une bonne chose d’avoir cette option de jeu supplémentaire (en plus de jouer avec les copains habituels, bien sûr) !

Thibaut

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

📣 Annonce : Le Plan d'Action du MJ Efficace est en promotion à -40 % jusqu'au dimanche 11 décembre minuit ! 🎁En profiter ! 😀
+